Cours d’aquarelle à distance avec Anne Christophe -14- Les delphiniums-

PS : le texte en bleu a été ajouté par Lionel à partir des commentaires de Anne dans les vidéos.

Bonjour,

Pour cette semaine je vous propose une fleur de saison, un delphinium.

Je travaille sur un papier 100% coton satiné Arches ou Fabriano.

Vous avez jusqu’au jeudi 9 juillet à minuit pour m’envoyer votre travail avec les consignes habituelles.

Je vous envoie plusieurs photos de la fleur pour que vous ayez une meilleure idée.

 

 

Les couleurs utilisées pour les fleurs en fonctions des marques .

Un même nom ne correspond pas forcément à une même couleur dans une autre marque !!

 

Violet de cobalt Schmincke Dioxazine mauve Blockx Outremer français Qor Bleu de cobalt Qor Violet de cobalt Qor
Pourpre helios Sennelier Violet de cobalt Winsor-Newton Pourpre dioxazine Qor Dioxazine mauve Blockx Teinte violet de cobalt Schmincke

Essais de mélanges que j’ai effectué avec le Pourpre dioxazine de marque Qor.

Cela permet d’obtenir des couleurs magnifiques dont certaines granulent.

Croquis que vous pouvez alléger à la gomme mie de pain
 

Mouiller les pétales du haut et utiliser les 5 couleurs ci dessus.

Beaucoup d’eau pour que les choses se fassent tranquillement.

Utiliser de l’outremer, essayer de ne pas faire des choses uniformes, rajouter du violet.

Toujours laisser un peu de blanc au milieu.

Strier légèrement les pétales dans l’humide

 

Travail sur des fleurs un peu plus violettes, du violet pur avec un peu de pourpre.

Toujours beaucoup d’eau qui diffuse bien et laisser de la clarté au milieu.

Des stries

Un peu de rose.

Il est possible d’arrêter une nervure avec une strie.

On travaille une fleur sur 2 pour que cela ne diffuse pas.

 

Voici les fleurs

 

Les cœurs sont de boules violettes avec du pollen

On mouille une petite partie,on pose du violet a la base.

Si on l’accroche sur le sec, il restera mieux.

Ensuite utiliser un jaune crayeux avec de la gouache blanche.

Il est important d’avoir quelque chose de sombre qui donne de la profondeur.

Travailler avec 2 pinceaux : un pour le jaune et un pour le violet.

Les fleurs avec le cœur

 

 

 

Les petits boutons :

Un lavis léger de vert de mai. Ici encore on travaille un bouton  sur 2 pour que cela ne diffuse pas.

Un mélange de vert de mai plus un peu de bleu de cobalt pour adoucir la couleur.

On pose cette couleur en bas.

Pour les boutons de droite qui sont un peu plus foncés : un lavis vert de mai assez pâle .

Puis du violet en bas que l’on laisse « monter » et que l’on aide un peu  en striant avec un cure dents pour donner la forme.

Revenir en plus foncé sur la base.

 

Tracer les tiges avec un vert de mai légèrement « salit » pour qu’il souligne tout cela.

Utiliser un traceur  pas forcement très fin.

Un geste lent pour que le trait ait le temps de diffuser et ait  la mème épaisseur.

N’oubliez pas qu’il y a un côté ombre et un côté lumière, donc des couleurs différentes pour chaque côté  des feuilles et tiges.

 

 

 

 

Les feuilles : un mélange de jaune de Naples, jaune citron, bleu indigo

Les dessous de feuilles sont plus claires.

 

Essayer de les faire en un seul coup de pinceau en le posant,

l’écrasant pour la partie de la feuille la plus large puis on relève.

Un coup de cure dent pour l’axe de la feuille.

 

Plus d’eau au début de la feuille et plus dense (moins d’eau) au bout de celle ci.

Pour les feuilles plus sombres, utiliser plus d’indigo.

Faire le dessus de la feuille et le dessous dans un second temps en attendant

que l’aquarelle sèche pour éviter que cela diffuse.

 

 

Voici l’aquarelle terminée.

Les couleurs de la deuxième sont un peu exagérées mais plus réalistes.

Je n’ai pas centré mon sujet exprès car je vais compléter cette planche et ajouter d’autres fleurs.

Libre à vous d’en faire autant.

 

 

 

 

Les corrections s’affichent sur les photos uniquement sur ordinateurs

pas sur smartphones et ne seront disponibles qu’à partir du samedi 11 juillet au soir.

Cliquer sur une photo pour la voir en grand.