Cours d’aquarelle à distance avec Anne Christophe -8- Robinet –

PS : le texte en bleu a été ajouté par Lionel à partir des commentaires de Anne dans les vidéos.

Bonjour,

Sujet de cette semaine, un vieil évier.
Je vous mets deux photos pour que vous ayez plus d’indications de couleurs. J’ai choisi le rectangle.

Je vais modifier un peu les choses pour avoir une lecture plus intéressante de la fenêtre.

J’élimine les objets posés dans l’évier et mets l’accent sur le robinet que je grossis et descend légèrement.

Il faut qu’il prenne de l’importance. Je vais travailler sur un moulin du coq le rouge 100% cellulose.

Mais un papier de coton fera l’affaire aussi et sera plus facile. Vous avez jusqu’au jeudi 28 mai à minuit pour m’envoyer votre travail.

Merci de respecter ce délai ainsi que les consignes habituelles, un seul envoi par mail, pas par sms, une seule photo, à l’endroit recadrée et de bonne qualité.

 

 

 

 

 

 

 

 

Croquis simple
 

 

À l’aide des trois couleurs de base habituelle, je vais préparer un noir que je vais faire basculer du côté froid.

Je souhaite à terme, une harmonie colorée dans des gris doux et froids.

Toujours indispensable, je teste ma couleur.

Je vais dessiner avec ce noir tous les éléments sombres et couvrir toute la face avant de l’évier.

C’est le moment pour faire des taches sur les parties de crépi.

 

J’ai du hélas raccourcir la vidéo !

J’ai terminé en englobant tout l’évier pour unifier la couleur et adoucir les contours.

Photo de cette étape

Ici j’ai ajouté des barreaux dans les fenêtres avec un jaune sale assez clair.

 

 

 

Voilà à quoi ressemble ma fenêtre pour l’instant

 

 

 

Voilà ce que donne mon robinet tout seul
Et dans son contexte.
Faite de lui avoir laissé du blanc autour le fait bien ressortir elle lui donne toute son importance cela dit il manque d’un peu d’ombre on a un peu l’impression qu’il flotte donc je vais l’accrocher à la paroi

 

 

Pour terminer j’ai mis pas mal de flou dans la fenêtre que je trouvais beaucoup trop rigide, donc j’ai effacé certaines choses et j’ai aussi ajouté des taches un peu partout et redonné un peu de force à l’ombre dans l’angle entre la fenêtre et la paroi verticale.


L’idée étant de suggérer les choses et d’évoquer une ambiance plus que d’être totalement descriptif.
Une à quarelle est toujours plus réussie quand il y a un équilibre entre le flou et le net, entre le suggéré et le descriptif.

Ici j’ai mis l’accent sur le robinet qui est archi réaliste, l’évier pour moi est secondaire et ce qu’on voit à travers la fenêtre aussi.

J’insiste, résistez à la tentation de dessiner toutes les petites feuilles de l’arbuste que l’on voit par la fenêtre ou d’autres détails.

Si vous choisissez et que vous donner la priorité à ça alors il faudra faire le robinet flou car on ne peut pas regarder partout et avoir plusieurs centres d’intérêt.

Il faut toujours essayer de ne pas être trop bavard ! Le cerveau est suffisamment intelligent pour comprendre qu’on lui raconte une fenêtre même si il y a des barreaux complètement flous ou presque effacés.

Il est capable de reconstruire l’image et son sens !

 

 

Les corrections  s’affichent sur les photos uniquement sur ordinateurs

pas sur smartphones et ne seront disponibles qu’à partir du samedi 30 au soir.

Cliquer sur une photo pour la voir en grand.