Cours d’aquarelle à distance avec Anne Christophe -15- Bassines-

PS : le texte en bleu a été ajouté par Lionel à partir des commentaires de Anne dans les vidéos.

Bonjour,

Pour cette semaine je vous propose des bassines. 

Vous avez jusqu’à jeudi 23 juillet à minuit pour m’envoyer votre travail. 

Je ne pourrai plus accepter les retardataires, car c’est autant de travail

pour Lionel de tout mettre en une fois que de rajouter une image et un texte. 

Ce dernier demande également que vous envoyiez des photos de bonne qualité,

nettes, cadrées, sans décor autour, droites etc… sinon il est obligé de les retoucher. 

Et pour ceux qui me règlent par virement, merci de m’indiquer les numéros des cours

qui correspondent à votre paiement. Merci et bon week-end

 

 

Croquis
J’ai utilisé du papier 100 % cellulose Moulin du coq le rouge en 30 × 40.
 

Avec un noir créé avec les trois couleurs de base, passer sur les zones les plus sombres.

Observer les formes sombres et les reproduire

 

 

Voici donc la première étape, mon croquis rehaussé de tous les graphismes sombres.

 

Avec le sombre dilué, faire un gris assez froid pour la bassine la plus sombre.

Utiliser un petit gris un peu gros. si ça couvre un peu trop de  n’est pas grave on peu éclaircir plus tard avec des retraits. 

Faire en une seule fois  sans que ça sèche trop.

Ne pas oublier que la lumière vient de la droite.

Difficile de revenir sur ce papier

 

Projeter du bleu lavande et du bleu céruléum.

 

Voilà ce que donne cette étape de mise en couleur des valeurs moyennes. Les parties claires seront reprises en dernier lieu en retraits .

Pour les éléments du fond avec un petit gris, commencer par le bas avec un gros pinceau, un petit gris.

Pas grave si on passe sur le blanc sauf sur les grandes zones , on pourra faire des retraits.

Créer une couleur un peu plus rosée pour la droite. Contourner la glace.

Passer cette couleur partout sur l’arrière plan , un peu plus clair sur le cote ou se trouvent les feuilles que l’on superposera plus tard.

J’ai posé le fond. Il me reste à travailler la glace à droite.

Après avoir posé la couleur bois sur le cadre de la glace, je vais superposer des couleurs qui seront la vitre.

Il faut aller vite pour pas que cela séché. Il faut que ce soit fondu, pas descriptif.

Du céruléum, du rose, du gris, du vert avec de l’eau pour que cela fuse …

Les feuilles :

 

mélange de bleu mauve, céruléum et jaune indien de sorte que l’on reste dans les mêmes couleurs

L’avantage d’avoir utilisé du céruléum et du bleu lavande est que ce sont des couleurs opaques qui vont se superposer.

Pour les zones plus claires : procéder avec des retraits, pour les plus foncées ajouter de l’outremer.

Pour une feuille encore plus foncée ou peu aussi mélanger du terre de sienne brulée.

 

 

Dernière étape avant les retraits.

Je trouve mon travail un peu plat.

Je vais rajouter du volume sur les feuille avec un pinceau mouillé pour décoller un peu de pigment.

Pour faire ressortir la lumière et pour  les lignes claires des bassines, utiliser un pinceau fin, passer de l’eau claire et essuyer rapidement avec un chiffon propre.

 

 

 

 

 

 

J’en arrive là. L’ensemble est un peu sage est un peu net pour moi.

 

 

Je vais m’attacher à casser certaines lignes et à mettre du flou

dans des zones que je trouve de moindre importance.

Je prends un pinceau en petit gris et de l’eau propre que je passe

avec plus ou moins d’insistance sur les zones que je veux atténuer,

par exemple la branche de feuilles, le bas du miroir etc.…

.

 

 

Et pour terminer et rehausser l’ensemble

je pulvérise à la brosse à dents un peu de bleu outremer

sur les zones sombres des bassines.

 

 

 

Les corrections s’affichent sur les photos uniquement sur ordinateurs

pas sur smartphones et ne seront disponibles qu’à partir du samedi 25 juillet au soir.

Cliquer sur une photo pour la voir en grand.