Cours d’aquarelle à distance avec Anne Christophe -13- les toits-

PS : le texte en bleu a été ajouté par Lionel à partir des commentaires de Anne dans les vidéos.

Bonjour,

Aujourd’hui paysage urbain des toits et des cheminées.

Vous avez jusqu’à jeudi 2 juillet à minuit pour m’envoyer votre travail.

Lionel est absent la semaine qui arrive.

Les corrections ne seront donc pas sur son site avant lundi 6 juillet.

Et encore une fois je vous demande de m’envoyer vos images uniquement par mail, rien par sms et à l’endroit.

Cela m’impose tout un tas de manipulations supplémentaires qui me sortent de mon automatisme

et génèrent des oublis et erreurs.

J’ai utilisé un papier 100 % coton grain fin Fabriano qui permet de travailler tranquillement

mais aussi de faire quelques retraits ce qui ne serait pas le cas sur de l’Arches.

 

 

 

 

Je réalise un croquis rapide pour poser les grandes lignes.

Je pose un liseré de drawing gum pour éviter que le ciel déborde.

 

 

Toute la surface du ciel a été mouillée.

Un mélange de gris de payne et de bleu de cobalt. Le papier va gondoler.

Le papier est légèrement incliné.Travailler assez vite.

A la fin, incliner la feuille de gauche a droite et de haut en bas pour répartir le pigment et obtenir une surface uniforme.

Il est possible de remettre de l’eau au vaporisateur.

Comme seul le ciel a été mouille et grâce au drawing gum , la couleur ne devrait pas passer sur les toits.

Éviter que trop de couleurs s’accumule entre les cheminées.

 

À ce stade je laisse sécher le ciel et je prépare un noir en grosse quantité

avec les trois couleurs habituelles :

bleu outremer

Jaune indien

Rose permanent.

Avec ce noir je vais remplir toutes les surfaces sombres.

Et aussi toutes les lignes et petits détails.

Je commence par le bas de mon travail.

Une fois que je suis sûre que le ciel est sec, je retire le drawing gum

pour mettre les détails dans les cheminées.

Diluer le noir pour les zones les moins sombres de l’ombre.

Ensuite utiliser le noir le moins dilué pour

les ombres plus denses.

 

 

 


Voilà donc mes ombres les plus fortes posées.
L’ombre portée

 

Avec la couleur de base diluée, poser les ombres portées.

Comme nous utilisons du papier coton ,

le fait de passer de la couleur sur une couche existante, ne l’entrainera pas.

Utiliser un pinceau large et souple du genre « petit gris ».

 

 

Garder les zones blanches.

 

 

 

Une fois l’ombre sèche, poser quelques taches bleues

et ocre en bas à gauche,

à coté des grandes fenêtres pour évoquer les pierres.

Foncer une partie du sol et le mur perpendiculaire.

Poser une teinte ocre sur les cheminées et du turquoise très léger pour alléger le bord de certains toits.

Utiliser du jaune indien et du rose permanent légèrement « salis » pour certaines chemines.

Nous travaillons toujours avec les mêmes 3 couleurs de base.

On ne fait pas le toit tout de suite car c’est une autre couleur.

On passe bien sur les couleurs sombres pour les inclure.

Une couleur pour les tuiles.

Hors de question de dessiner toutes les

tuiles et les briques.

Utiliser la granulation de certains pigments pour suggérer les tuiles.

Attention le toit et le mur du bâtiment de droite est beaucoup plus foncé.

Faire aussi le grand mur jaune / ocre.

 

Voilà pour l’avant-dernière étape.

Mon travail n’est pas très léché.

J’ai ajouté l’orangé pour le cuivre des lanternes,

éventuellement je peux rajouter aussi des touches plus vives pour les cheminées.

Pour tout ce qui est huisserie et fenêtres, faire des retraits.

 

 

Comme nous ne sommes pas sur un papier cellulose, cela marche moins bien.

Il est aussi possible d’adoucir certains noirs.

 

 

 

 

 

Pour adoucir la base des maison passer un pinceau bien chargé d’une couleur un peu sombre pour que ce soit moins net.

 

 

 

Éclaircir l’entourage des fenêtres ainsi que les huisseries.

J’aurais pu aller peut-être un peu plus loin dans certains détails

mais je manque un peu de temps aujourd’hui donc je vais m’arrêter là.

J’ai mis quelques réhauts de blanc quand même sur les huisseries de fenêtres

et comme j’avais fait beaucoup de taches,

quelques corbeaux salvateurs dans le ciel.

 

 

 

Les corrections  s’affichent sur les photos uniquement sur ordinateurs

pas sur smartphones et ne seront disponibles qu’à partir du samedi 27 juin au soir.

Cliquer sur une photo pour la voir en grand.